Quelles sont les différences entre le diamant et la moissanite ?

Présentée comme la pierre la plus précieuse au monde, le diamant est inaccessible à une large partie de la population mondiale en raison de son prix. Celui-ci peut atteindre jusqu’à 20.000 euros le carat.

Pour permettre à tout le monde de profiter de la beauté de cette gemme, les chimistes ont conçu la moissanite, une gemme qui ressemble à s’y méprendre au diamant. On l’appelle communément faux diamant pour marquer cette similitude. Si pour beaucoup la différence entre ces deux matières est tenue, il y a bien quelques points qui les distinguent l’une de l’autre. Enumérons-les dans cet article.

De la nature des deux pierres

Si le diamant et la moissanite se ressemble comme deux gouttes d’eau à l’œil nu, les différences sont nombreuses. On peut en évoquer, parmi les plus importantes. A commencer par la nature même des deux minéraux. Le diamant est une pierre naturelle composée de carbone. Il se forme dans la croute terrestre dans des conditions de très hautes températures. La production annuelle s’élève à environ 570 millions de carats. Ce n’est donc pas une gemme rare, même si elle est précieuse. La moissanite, elle, se compose de carbure de silicium pur, un minéral naturel rare. Dans la nature, cette pierre est très rare. Les scientifiques ont donc mis en place un procédé pour la produire en laboratoire.

Des nuances dans la couleur

En dépit des apparences, le diamant et la moissanite n’ont pas la même couleur. La moissanite n’est pas incolore et n’est pas classé en fonction de la couleur. Elle ne figure donc pas sur l’échelle de couleur du GIA, qui va de D à Z pour les diamants (D étant complètement incolore). Elle imite plutôt le grade de couleur K sur l’échelle de couleurs du GIA et tombe dans les couleurs fancy « faint ». La moissanite aura toutefois des teintes jaune, verte ou grise selon l’exposition à la lumière.

Différents degrés de pureté

Le diamant et la moissanite se différencie aussi au niveau de la pureté, qui renvoie aux imperfections internes et externes. Comme toutes les matières créées en laboratoire, la moissanite a généralement une meilleure clarté que le diamant, qui se forme naturellement. Celui-ci présente donc de plus d’inclusions et d’imperfections que celle-là. Les inclusions font partie de la structure cristalline des minéraux et elles sont uniques à chacun d’eux.

Un degré de brillance et d’éclat différent

C’est connu de tous, le diamant a un degré de brillance et d’éclat très élevé. Ce qui fait son charme parmi les autres pierres précieuses, semi précieuses et fines. Cette brillance dépend de la quantité de lumière réfléchie par la pierre, ainsi que de la façon dont elle a été taillée. La moissanite a un éclat plus important en raison de son indice de réfraction plus élevé. Mais cette brillance n’est pas aussi vive que celle du diamant car la pierre est taillée d’une telle façon qu’elle réfléchit moins la lumière. Malgré cela, elle reste un substitut parfait au diamant, d’autant qu’elle a généralement plus de « feu ». Constituée d’une multitude de rayons colorés, ce feu est le plus puissant parmi les gemmes. Il dépend de pureté et de la façon dont la gemme a été taillée.

De la dureté des deux pierres

Comme on peut l’imaginer déjà, la dureté d’un diamant diffère de celle de la moissanite. Le diamant est le minéral le plus dur sur Terre avec un score de 10 sur l’échelle de dureté de Mohs (qui s’arrête à 10). La note de la moissanite s’élève à 9,5. Ce qui fait d’elle une gemme également dure et résistante aux rayures. Un bijou en moissanite peut donc durer et se transmettre de génération en général. Contrairement à l’oxyde de zirconium ou zircon cubique, une autre imitation parfaite du diamant.

Une grande différence au niveau du prix

Au niveau prix, les deux gemmes ne figurent pas dans la même catégorie. En effet, la moissanite a beaucoup moins de valeur que le diamant, dont le prix du carat peut atteindre jusqu’à 20.000 euros, voire jusqu’à plus de 3.000.000 euros pour le diamant bleu, contre une centaine d’euros pour la moissanite. Les amateurs de bijoux avec un petit budget peuvent donc s’acheter plus facilement la seconde pierre, qui a un bon rapport qualité/prix. Toutefois, le diamant reste de loin la gemme la plus précieuse au monde.
Panier
Retour haut de page